Comment attirer plus de femmes dans les filières informatiques et techniques ? Un site de réservation lance une bourse, disponible dans deux universités en Europe.

Alors que la part de femmes dans les filières informatiques et technologiques a diminué ces dernières années, le site booking.com a lancé une bourse spéciale.

15 bourses à partir de la rentrée 2018

Quinze bourses seront distribuées aux étudiantes de deux universités : celle d’Oxford, au Royaume-Uni et celle de Delft, aux Pays-Bas. A Oxford, dix bourses seront ouvertes aux étudiantes de l’Union Européenne s’inscrivant en master scientifique (MSc). A Delft, les cinq bourses restantes seront distribués à des étudiantes venant d’Afrique subsaharienne.

 « Nous avons conscience que les femmes sont sous représentées, c’est pourquoi nous voulons soutenir les talents féminins, éliminer les obstacles qu’elles rencontrent et promouvoir la diversité », a expliqué Gillian Tans, présidente de Booking.com. Ce programme sera lancé pour la première fois lors de la rentrée universitaire 2018.

De moins en moins de femmes en informatique

Alors que dans les universités asiatiques, les filières informatiques s’approchent de la parité, la situation est loin d’être aussi bonne en Europe. Selon une récente étude, les filles de représentaient, en France et en 2015, que 25 % des inscrits en formation supérieure scientifique, contre 28 % en 2010.

Selon Le Figaro Etudiant, des statistiques de l’Union Européenne avancent le chiffre de 17 % de filles parmi le 1,4 million d’étudiants inscrits en technologie de l’information et de la commission. Et d’après la Commission européenne, 29 femmes titulaires d’une licence sur 1000 le sont dans cette filière, contre 95 sur 1000 pour les hommes.