C'est officiel. 

En pleine crise sanitaire, alors que près de 2,6 millions d'étudiants s'inquiétaient de la façon dont leurs examens allaient être organisés, le gouvernement vient de statuer.

Les ministères de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur et de la recherche viennent de publier un communiqué concernant le report des concours des grandes écoles, accessibles après deux années de classes préparatoires, de celui de la PACES, des examens nationaux, et ont précisé les modalités d'examens pour d'autres formations.

Quelles formations sont concernées ?

  • Les épreuves des examens (BTS) et des concours nationaux, qui n’ont pas pu se tenir ou qui doivent se tenir dans les prochaines semaines seront reprogrammées à une date ultérieure, à partir de fin mai

  • Les concours de recrutement de l'éducation nationale (Capes, Agreg) « devraient avoir lieu, sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire, entre juin et juillet. Ils feront l’objet d’une communication spécifique dans les prochains jours ».

  • Les écrits des autres concours nationaux (post classes préparatoires aux grandes écoles), initialement programmés pendant les mois d’avril et de mai de cette année, « sont reportés et seront réorganisés à partir de la fin du mois de mai ». Cela concerne les concours d’entrée dans les grandes écoles de commerce ou d’ingénieurs

Maj du 26 mars 

Concernant la PACES et les ECNI, Patrice Diot, Président de la Conférence nationale des Doyens de médecine et Doyen de la faculté de médecine de Tours, a tweeté ce jour : 

Comme nous l'indiquions dans un précédent article, les concours des écoles postbac sont remplacés par un examen de dossier académique

Sont concernés les IEP,  les écoles de management, d'ingénieurs ... ces concours ne seront pas décalés mais bel et bien remplacés par ce seul examen de dossier, à titre exceptionnel pour l'année en cours, comme l'a précisé Frédérique Vidal dans le communiqué ci après.

Le communiqué de presse officiel 

Plus d'informations à venir ...