Cent-soixante.

C'est le nombre de places qui seront ouvertes pour cette nouvelle voie d'accès aux écoles nationales vétérinaires (ENV) en 2021, et qui concernera uniquement les néo-bacheliers (soit les premières 2019-2020).

Il s'agira d'un concours ... post bac. Intégrer une prépa ne sera plus obligatoire (ou du moins, fortement recommandé) pour accéder aux études vétérinaires.

Ce mode supplémentaire de recrutement post-bac permettra non seulement d’augmenter le nombre de vétérinaires formés pour la pratique rurale, mais offrira aux élèves de terminale ayant de bons résultats scolaires mais pour lesquels la classe préparatoire pourrait être perçue comme un obstacle, la possibilité de postuler directement dans une des quatre écoles nationales vétérinaires. Cette réforme s'inscrit dans la volonté du gouvernement de favoriser l'ouverture sociale et diversifier le recrutement des grandes écoles.
 

Les épreuves


Après avoir formulé le voeu correspondant sur Parcoursup , les étudiants seront sélectionnés sur dossier, puis passeront sept ateliers de 10 mn chacun, des entretiens thématiques avec un ou des examinateurs ou des épreuves de logique, de calcul ou d’habileté manuelle.

Ces 160 étudiants suivront une année de cycle préparatoire intégré dispensée dans les écoles vétérinaires, ce qui permettra de rapprocher la durée de formation des vétérinaires de la moyenne européenne.
 

Répartition des places


480 étudiants continueront à être recrutés dans les ENV par le concours A (post classe préparatoire, la voie majoritaire de recrutement), concours B (après 120 ECTS acquis dans un diplôme de licence) et le concours C (après un BTS / BTSA / DUT ou une licence professionnelle).

Quelles spécialités est-il recommandé de choisir en première et en terminale ?
 

Les spécialités « sciences de la vie et de la terre » (SVT) ou « biologie-écologie » (en lycée agricole) sont des spécialités-pivot pour se préparer à tous les concours d’entrée des Écoles nationales vétérinaires. Il en va de même pour le recrutement post-baccalauréat.

Le choix de ces spécialités est donc indispensable pour la classe de première pour acquérir un socle scientifique en biologie.

Ce choix de spécialité devrait être maintenu pour la classe de terminale, mais des lycéens qui choisiraient d’autres combinaisons de spécialités, pour préserver leurs chances et formuler d’autres voeux sur Parcoursup, pourront également postuler.

Ainsi, les Écoles nationales vétérinaires recommandent aux lycéens :

- Pour la classe de première : de choisir la spécialité SVT ou biologie-écologie (en lycée agricole).
Cette spécialité sera complétée préférentiellement par les choix de la physique-chimie et des mathématiques ;

- Pour la classe de terminale : de maintenir la spécialité SVT ou biologie-écologie (en lycée agricole) parmi les deux spécialités suivies, associée à la spécialité physique -chimie.

L’option « mathématiques complémentaires » est vivement conseillée.

Un lycéen ayant choisi d’autres combinaisons de spécialités sur la base de la triplette SVT-PC-Maths de première pourra également se présenter au concours et réussir.

D'autres combinaisons de spécialités peuvent être possibles, dès lors que la spécialité SVT ou biologie-écologie a été choisie en première.


Quand peut-on se présenter à ce concours ?


Le concours commun post-baccalauréat sera destiné aux élèves de la série générale inscrits pour la première fois en classe de terminale, et sera subordonné à l’obtention du baccalauréat l’année d’admission. La présentation à ce concours ne sera pas autorisée à tout candidat ayant obtenu le baccalauréat les années précédentes.


Comment s’exprimera le voeu « Écoles nationales vétérinaires » ?


L’expression dans Parcoursup d’un voeu « Écoles nationales vétérinaires » ne pourra s’effectuer qu’après avoir répondu en ligne à un questionnaire général de pré-orientation. S'agissant d'un concours commun aux quatre Écoles nationales vétérinaires, il comptera pour un seul voeu dans Parcoursup. Il sera possible, bien évidemment, d’exprimer en même temps un voeu pour l’admission en classe préparatoire aux grande écoles, par exemple de type BCPST.


Quel profil de lycéen pourra postuler et quelles seront les épreuves ?
 

Pour la phase d’admissibilité, les critères utilisés en lien avec Parcoursup sont en cours de définition et seront publiés en temps utile, conformément à la loi. Le lycéen devra avoir un bon niveau scolaire général, dans les spécialités mentionnées plus haut, mais également dans d’autres matières comme sa première langue vivante ou le français. Comme pour toutes les autres formations publiques depuis la loi Orientation et Réussite des Étudiants, un pourcentage minimal de boursiers du lycée sera par ailleurs défini et appliqué. Les épreuves d’admission concerneront environ 700 candidats. 


Combien de fois pourra-t-on se présenter à ce concours ?


Dans la réglementation générale du concours d'entrée dans les Écoles vétérinaires, un candidat ne peut se présenter plus de deux fois au concours d’entrée aux ENV quelle que soit la voie choisie. Ceci signifie qu’un candidat admis à passer les épreuves d’admission utilisera une de ces deux possibilités. Le simple voeu dans Parcoursup ne comptera pas pour une présentation au concours si le candidat n'est pas admissible.


Comment s'informer davantage sur ce projet ?


Les informations complètes pour postuler seront disponibles sur Parcoursup dès l'ouverture de la plateforme fin 2020-début 2021.

Source : Ministère de l'agriculture et Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation