Jeudi 13 février, la (désormais ex) Ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé plusieurs changements concernant les IFAS (Instituts de Formation d'Aides-Soignants), qui prendront effet dans les prochains mois.

En visite à l'IFAS de Nanterre (92), elle a notamment déclaré que "Les besoins sont immenses, et ils ne cesseront de grandir, notamment dans le domaine du grand âge.
Or l’attractivité de ces métiers décline, avec des chiffres qui nous inquiètent et nous obligent à changer de braquet : entre 2012 et 2017, on constate une diminution de 25% du nombre de candidatures aux concours d’entrée des Instituts de formation des aides-soignants […] Nous voulons envoyer un signal en ouvrant le plus largement possible l'accès à la formation initial
e", 

A compter de septembre prochain donc, exit le concours d'entrée ; et place au recrutement sur dossier et entretien oral !

 Le but de cette mesure ? Favoriser la diversité des profils, les compétences et les projets et surtout, valoriser les qualités essentielles à ce métier, à l'instar du relationnel.

Autre modification notable, la période de la formation initiale passera également de 10 à 12 mois.