Moins de candidats, des postes vacants, des employeurs plus disponibles : l'été serait le moment idéal pour trouver un emploi*.

Si certains préfèrent profiter de l’été pour partir en vacances, d’autres cherchent déjà un nouvel emploi pour la rentrée. Une stratégie qui pourrait d’ailleurs s’avérer payante. Candidats et recruteurs sont unanimes à ce sujet : l’été serait le meilleur moment de l’année pour décrocher un poste.

Premier arrivé, premier servi

Lors de la période estivale, les candidats se font rares et pourtant, les employeurs continuent à recruter. Pour 79 % d’entre eux, pas de vacances en vue. En juillet-août, l’activité des entreprises est loin d’être au point mort. Au contraire, 72 % des employeurs recrutent massivement en été.

La raison est très simple :  près des trois quarts d’entre eux sont davantage disponibles pour les entretiens. Pour les candidats, l’été aussi un véritable atout : moins de concurrence et donc plus de chance de trouver le travail idéal. Pour 71 % d’entre eux, la période estivale est donc incontestablement la meilleure période pour décrocher un poste.

Des offres accessibles jusqu’en septembre

Néanmoins, cette forte période d’affluence ne s’arrête pas le 31 août. En septembre aussi, les recruteurs continuent à embaucher. Près de sept Français sur dix s’accordent à dire que la rentrée reste une période idéale pour postuler.

Parmi les secteurs qui recrutent le plus à la rentrée 2018 : l’agriculture. Les transports et le commerce sont également en tête du classement. Viennent ensuite l’hôtellerie-restauration et la logistique. Quant à l’informatique, il reste aussi l’un des secteurs à privilégier en été.

*D’après un sondage réalisé par l’agence d’intérim Qapa auprès de 4,5 millions de candidats et 135 000 recruteurs entre le 19 et le 22 juin 2018 et publié le 26 juin 2018.