Première destination touristique mondiale, la France compte plus d’un million d’emplois dans le secteur du tourisme. Tour d’horizon.

Secteur au croisement de nombreux autres, le tourisme est un marché porteur d’emplois en France. Première destination touristique mondiale, l’Hexagone compte plus d’un million d’emplois liés au tourisme, dans des domaines variés, allant de la restauration à la culture, en passant par les transports ou l’animation.

Un secteur porteur d’emplois

La France compte environ 1,2 million d’emploi liés au tourisme, dont la grande majorité dans l’hôtellerie et la restauration, qui embauche chaque année près de 800 000 personnes. Il convient toutefois de noter qu’une bonne proportion de ces emplois sont précaires, avec 25 % de contrats saisonniers. 

C’est encore dans le réceptif et dans l’accueil que se cantonnent la plupart des emplois restants : 53 000 dans les parcs de loisirs, 12 000 dans les offices de tourisme. Le tourisme se pratique aussi en tour-opérateurs et en agence de voyages, où l’on trouve un peu plus de 30 000 salariés.

Les métiers du tourisme

C’est un mythe à faire tomber tout de suite : tourisme ne rime pas avec voyage. Dans les faits, assez peu de professionnels partent en excursion. C’est le cas des guides-accompagnateurs, qui encadrent un groupe de visiteurs lors d’un séjour. Plus rarement, les agents de voyages partent faire du repérage en éduc-tour, mais cela ne concerne qu’une très mince partie de leur travail. Ceux-ci travaillent d’ailleurs de plus en plus derrière un écran et sans contact physique avec la clientèle. En effet, deux tiers des voyages se réservent aujourd’hui par Internet. Ces voyages sont montés, au sein des tour-opérateurs, par des chefs de produits.

Sur place, dans les villes et lieux touristiques, ce sont des agents réceptifs qui opèrent. Ceux-ci peuvent être animateurs, guide-conférenciers, responsables d'établissement touristique ou hôtes d’accueil. Tous les métiers liés à l’hôtellerie et la restauration sont également comptabilisés dans le secteur touristique. 

Enfin, avec la numérisation du tourisme, de plus en plus de professionnels du web oeuvrent dans le secteur, qu’ils soient web développeurs, responsable marketing web ou encore animateur numérique de territoire.

Formation au tourisme : du BTS à l’école de commerce

C’est le diplôme phare pour commencer des études dans le tourisme : le BTS tourisme. En deux ans, cette formation donne accès aux métiers d’agent de voyages, de conseiller séjour, de réceptionniste ou de chef de produit. Par la suite, les diplômés peuvent s’orienter vers une licence pro et se spécialiser qui dans la création, qui dans l’animation des territoires.

Lire aussi :Tous les BTS Tourisme

De nombreuses écoles privées permettent aussi de se spécialiser sur un domaine précis, comme par exemple l’hôtellerie de luxe ou la traduction.

Mais il est très facile de rejoindre le tourisme après d’autres études. Les langues ou l’histoire permettent notamment d’obtenir une carte de guide conférencier. Les écoles de commerce et de management forment également les futurs leaders de l’industrie touristique.