Si vous êtes en classe de première, vous serez les premier(e)s à passer le bac dans sa nouvelle version en 2021.

Par extension, vous êtes donc les premier(e)s à avoir choisi trois spécialités, dont l'une que vous devrez abandonner ... à la fin de l'année, à l'aube de la terminale.

Coefficient 5, cette spécialité sera évaluée au troisième trimestre de première dans le cadre du contrôle continu, en amont de la deuxième épreuves d'E3C prévue entre avril et mai prochain. 

Mais comment s'aiguiller ? Quelle spécialité vaut-il mieux sacrifier ? Pourquoi ?

Eléments de réponse dans cet article.

Penser à moyen et long terme : la stratégie de l'anticipation 

Au lycée, savoir ce que l'on veut faire pour les cinquante prochaines années peut parfois s'avérer être fastidieux. D'autant que vous changerez probablement de métier plusieurs fois dans votre vie, selon votre cursus.

Alors, plutôt que d'avoir une vision à court ou moyen terme sur vos prochaines années éstudiantines et la finalité espérée de celles-ci, essayez de prendre en compte une possible réorientation ; près de 20% des étudiants de première année se réorientent à l'issue de celle-ci.

Quelles sont, selon vous, les matières qui peuvent le plus vous servir, ou se révéler indispensables, pour les études que vous visez ?

Si vous souhaitez tenter médecine mais que vous vous pourriez vous rêver véto, les risques sont moindres que si vous envisagez deux cursus possibles dans deux filières très différentes, comme droit et médecine, par exemple.

Vérifier l'adéquation entre spécialités et attendus des formations

Si vous savez dans quelle voie vous engager, vous partez de moins loin ! 

Conscientes des difficultés et de l'importante réflexion que ce choix demande, des écoles, concours et autres établissements ont publié des communiqués de presse ou des articles où ils dispensent leurs conseils et exposent leurs exigences.

Il paraît évident que les mathématiques ne peuvent être mises de côté si vous envisagez une école d'ingénieurs ou une prépa scientifique, et que la SVT est indispensable pour intégrer une prépa BPCST.

Certaines spécialités en revanche peuvent ne pas être obligatoires, mais être largement conseillées pour intégrer certaines formations, simplement parce qu'elles favoriseront votre réussite et maximiserons vos chances. 

Avant de trancher, collectez les infos !
 

Si le concours Puissance Alpha, ou les prépa ENV ont d'ores et déjà fait part de recommandations à l'attention de leurs futur(e)s (potentiels) élèves, ce n'est pas le cas de toutes les formations, et encore moins pour celles qui ne sont pas sélectives.

Alors, à vous de prendre les devants et de collecter l'info !

Le gouvernement a mis en place plusieurs sites et outils numériques pour vous orienter : horizons21 a été spécialement pensé pour vous aider à construire vos choix de spécialités et faire des simulations.

Terminales 2019-2020 a été pensé de façon plus globale pour traiter les thématiques du lycée et de l'orientation de façon plus large.

Ne négligez surtout pas la plateforme Parcoursup qui, en plus de vous permettre de déposer vos voeux, est une mine d'or d'informations. Vous pouvez y trouver les attendus des formations, les taux de réussite, la capacité d'accueil des formations, les éléments pris en compte pour l'examen des voeux.

N'hésitez pas à vous déplacer et à rencontrer les étudiant(e)s, professeurs et responsables de formations qui pourront, à l'occasion des JPO et des salons, vous rassurer et vous aiguiller en fonction de votre profil.  

Et si vous ne savez pas où vous souhaitez aller ...

Dans ce cas, choisissez d'éliminer LA spécialité dans laquelle vous excellez le moins. Quite à ne pas savoir où vous allez, autant y aller avec le meilleur bagage possible (et le plus léger, pour l'image).

Si vous traînez une spécialité car "vous ne savez pas trop" mais que vous rencontrez des difficultés, il sera d'autant plus compliqué de vous investir dans celle-ci si vous n'y voyez aucune finalité concrète.

Le dossier scolaire est un "pass" très important pour les premières années de votre vie. Plus il sera qualitatif, plus les portes ouvertes seront nombreuses.
 

En somme : travaillez régulièrement, fournissez des efforts dans les matières que vous appréciez le moins, imposez-vous une discipline et une rigueur de travail ; cela vous servira toujours, que ce soit au lycée, pour les révisions du bac, pendant vos études et quand vous serez dans une entreprise.