Industreet, c’est son nom, ouvrira ses portes aux premières promotions à la rentrée 2020.
 

Une école sur-mesure
 

Alors qu’en France, 90 000 jeunes quitteront le système scolaire cette année, sans diplôme en poche, les métiers de l’industrie peinent de leur côté à recruter 200 000 salariés.

C’est en partant de cette contradiction que l’idée d’une structure d’accompagnement et d’apprentissage des jeunes en difficulté est née au sein du groupe pétrolier français.

Implantée au cœur de Stains, en région parisienne, cette école de la Fondation Total formera chaque année 400 jeunes, issus de six régions françaises où Total est implanté : Ile-de-France, Hauts de France, Grand Est, les Pays de la Loire, Rhône-Alpes, Occitanie.

Sa particularité ? Elle n’intègrera que des décrocheurs scolaires, âgés de 18 à 25 ans, avec ou sans qualification, et de tous milieux. Pour l’intégrer, ils n’auront rien à débourser.

Sur le campus, les apprenants disposerons d’infrastructures telles qu’un théâtre, un espace de coworking ou une cafétéria. Le bâtiment devrait également accueillir des logements pour les étudiants.
 

Une école au rythme des élèves
 

Les candidatures s'effectueront en ligne. Pour cette école, pas de date de rentrée : les jeunes intégreront la structure quand ils le souhaiterons. Allant de 6 à 18 mois, la durée d’apprentissage ne sera pas fixe ; elle s’adaptera aux besoins et au savoirs de chacun. Afin de faciliter l’apprentissage entre pairs, l’accent sera mis sur l’« acquisition de compétence comportementales et citoyennes ». Le sport et la culture occuperont également une place importante durant l’apprentissage.
 

Former les salariés de demain
 

Les formations seront toutes certifiantes. Neuf métiers seront enseignés, dans les 5 domaines de l’industrie du futur en tension : lignes de production automatisées, inspection et contrôle non destructifs, terminaux de distribution d’énergie, numérisation des installations industrielles et entretiens multiservices robots-assistés.

En dates :

  • 19 Novembre 2019 : Pose de la première pierre
  • Mars 2020 : Ouverture du site www.lindustreet.fr
  • Mai-Juin 2020 : Début des candidatures en ligne
  • Octobre 2020 : Le campus ouvre ses portes

En chiffres : 

  • 400 jeunes par an (10 à 15 par classe)
  • 3 ateliers de 1 000 m2
  • 1 aire extérieure de 1 000 m2
  • 400 m2 dédiés à la digitalisation
  • Des formations sur mesure entre 12 mois et 18 mois
  • Une résidence étudiante permettant d’accueillir 60 apprenants