Présentation

Les ERP - pour "Enterprise Ressource Plannings" - sont des applications informatiques permettant de centraliser, de gérer et de coordonner l'ensemble des activités d'une entreprise en intégrant plusieurs fonctions dans un même système : ressources humaines, gestion comptable et financière, aide à la décision, vente, distribution, production, approvisionnement, commerce électronique...

Les ERP constituent ainsi un véritable enjeu pour les entreprises, qui sont de plus en plus nombreuses à souhaiter déployer de telles applications et vont recourir à un consultant spécialisé pour les aider à choisir le bon outil et à l'intégrer. Car l'une des missions du consultant ERP, qui s'occupe de "progiciel de gestion intégré" (PGI), est de conseiller ses clients dans le choix d'un de ces ERP, d'analyser avec lui ses besoins et de faire en sorte de répondre au mieux à ses attentes.

Les missions variées du consultant ERP

Au-delà de conseiller et d'analyser, le consultant ERP remplit des missions très variées. A commencer par paramétrer l'application et la tester, effectuer la phase de recette, assister l'entreprise au moment du déploiement et du démarrage, assurer la maintenance de l'application ou encore former les utilisateurs.

"Le métier de consultant ERP est relativement récent : il évolue doucement mais sûrement. Par conséquent, pour pouvoir s'adapter à toutes les situations, il est nécessaire de développer une certaine polyvalence et de continuer de se former en permanence, pour être au courant des dernières nouveautés de l'activité", explique David Lanzard, jeune consultant ERP évoluant depuis trois ans dans une ESN (Entreprise de services du Numérique) parisienne.

Deux types de consultant existants

Il existe deux types de consultants ERP : les fonctionnels et les techniques. Si tous ont un solide bagage technique, les derniers mentionnés s'occupent exclusivement des développements spécifiques et des paramétrages. Ils mettent ainsi à l'épreuve et développent des connaissances pointues.

Les consultants fonctionnels, eux, rédigent le cahier des charges du projet, préparent les plannings de tests et les réalise. Quand tout fonctionne correctement, ils valident la recette. Ce sont généralement eux qui sont amenés à rencontrer le client.

Formation

Comment devenir consultant ERP ?

Le métier de consultant ERP est accessible à bac +4 et bac +5. Il est vivement conseillé d’avoir une formation scientifique pour pouvoir prétendre à ce poste. Un bac S suivi d’une licence en informatique constitue un bon début, à condition d’être complété par un master de grande école ou un diplôme universitaire (DU) Consultant Fonctionnel ERP, par exemple.

Il existe également des formations spécifiques au sein d'écoles d'informatique, comme du côté de l'EPSI.

Dernière mise à jour : 30 avril 2015

Témoignage

Matthieu Vidal, consultant ERP

"En tant que consultant ERP, mes missions sont multiples. Elles vont de la rédaction des cahiers des charges avec la ‘MOA’ [maîtrise d’ouvrage, ndlr] à la réalisation de test et du suivi, en passant par la rédaction des plannings, les jeux d’essai correspondant aux cas de tests… Sans oublier, une fois les corrections apportées, les paramétrages et les nouveaux tests.

Pour bien exercer ce métier, un sens de l’écoute, une grande capacité d’adaptation et beaucoup de rigueur sont nécessaires. Il faut également avoir un sens relationnel développé et attacher de l’importance à l’aspect pédagogique, car il y a une importante dimension conseil. Une culture des systèmes d’information, une bonne connaissance du secteur d’activité, la maîtrise de l’anglais et un parfait contrôle des progiciels à adapter sont enfin indispensables pour exercer cette profession, qui est devenue pour moi une véritable passion !"