Présentation

Racées, profilées, les automobiles suscitent toujours le même émerveillement. Le designer automobile, déclencheur de ce rêve, prouve chaque année l'étendue de son talent en jouant tour à tour de l'esthétisme, de la technique et d'une connaissance parfaite des lois du marché.

Le métier de designer automobile requiert assiduité, rigueur et passion. La maîtrise de l'outil informatique et de certains logiciels de graphisme s'avère indispensable pour témoigner de réelles compétences dans ce secteur. Mais plus que cela encore, le designer automobile comprend le langage de ses différents interlocuteurs et n'hésite pas à démontrer de réelles capacités d'adaptation. Enfin, sachez que ce métier implique une remise en cause permanente de ses savoir-faire : varier son style pour rester dans la course, voilà la clef de la réussite !

Le métier de designer automobile

Au sein des départements design des industries automobiles, le designer amorce chaque projet par l'élaboration de sketches, jetant ainsi sur le papier inspirations et idées diverses. Il réalise ensuite ses premiers graphismes puis les soumet au jugement des ingénieurs qui décident éventuellement de nouvelles orientations. Quelques modifications techniques plus tard, le designer "gèle" le style et entre en phase de réalisation de maquettes : les premières sont conçues en mousse ou en argile ; les dernières s'apparentent en revanche à de véritables prototypes exécutés à l'échelle 1 (taille réelle). Le designer abandonne enfin maquettes et images de synthèse aux ingénieurs qui vérifient la faisabilité technique du projet avant de construire un modèle d'évaluation roulant, préalable indispensable à toute entrée en fabrication.

Une intégration professionnelle difficile

Marc-Antoine appartient à ces prodiges du dessin et de la technique qui métamorphosent les objets les plus usuels en rareté esthétique : "J'ai toujours été passionné de voitures !" Toutefois, intégrer ce milieu s'apparente souvent à un véritable parcours du combattant : "Diplôme en poche, j'ai vite compris que trouver un emploi dans le milieu du design restait une véritable gageure. On ne recense aujourd'hui que 3 500 designers automobiles dans le monde. Le mieux, pour moi, consistait donc à démarcher les bureaux de design jusqu'à ce qu'une porte s'ouvre... Mais ce n'est vraiment pas évident ! Il faut être motivé, très motivé ! Et surtout appartenir aux meilleurs dès le début !" Seule solution possible pour percer : "Parfaire sa technique graphique et acquérir progressivement une excellente connaissance de la construction automobile".

Le design impose une ouverture permanente sur le monde

Si Marc-Antoine appartient à ces réels passionnés de l'automobile, il sait également s'imprégner de tout ce qui l'entoure pour trouver l'inspiration nouvelle : "En regardant des voitures, on ne conçoit que des véhicules qui existent déjà !" C'est pourquoi il délivre cet ultime conseil aux futurs designers : "Qu'ils dessinent beaucoup, et surtout qu'ils ne jettent pas leurs croquis, même s'ils leur paraissent insignifiants sur le moment. Tout peut servir". De même, "le mieux serait que les jeunes démarchent les professionnels avant même de suivre leur cursus d'études. Le regard de spécialistes sur leur travail leur permettra de définir s'ils possèdent véritablement les aptitudes nécessaires pour entrer dans cette voie".

Formation

Comment devenir designer automobile ?

Après bac

Les formations "design" gagnent du terrain ! Les titulaires d'un baccalauréat peuvent donc désormais opter pour différentes spécialités de niveau bac+2 : le BTS assistant en création industrielle, le diplôme national d'arts et techniques (DNAT), le diplôme national supérieur d'expression plastique (DNSEP).

Après bac+2

Au niveau I, on recense actuellement des enseignements complets dispensés par les universités et écoles spécialisées. Qu’il s’agisse de masters professionnels, de recherche ou de diplômes spécifiques aux établissements supérieurs d’arts appliqués, les options ne manquent pas ! Les écoles d'architecture et d'ingénieurs ne sont pas en reste puisque la majorité d'entre elles intègrent un cursus "design" adapté aux exigences les plus pointues.