Présentation

Le mécanicien moteur est l'acteur direct et primordial de la maintenance de l'appareil.

Sa mission ? Contrôler les éléments pour éviter les pannes et dysfonctionnements avant, pendant et après le vol. Il effectue des opérations de maintenance, très minutieuses et strictement réglementées. Systèmes hydrauliques et pneumatiques, moteurs, réacteurs, il est touche-à-tout et doit savoir réagir rapidement en cas de nécessité. En cas de besoin, dès que nécessaire, il remplace les pièces défectueuses. Il doit avoir un attrait fort pour les nouvelles technologies, car il doit pouvoir s’adapter en permanence aux innovations du secteur.

Pour exercer ce métier, précision, rigueur, autonomie sont de mise. Il faut également avoir un bon seuil de résistance au stress et à la pression, présenter des aptitudes physiques et nerveuses optimales (notamment de par les responsabilités que cela implique).

Formation

Le métier de mécanicien moteur est accessible :

  • aux titulaires d’un CAP Aéronautique option systèmes
  • aux détenteurs d’un Bac pro aéronautique Systèmes Cellules
  • aux détenteurs d'un DUT, BTS aéronautique, électrotechnique, mécanique 

A savoir : l'armée dispense également des formations permettant d'obtenir un brevet militaire professionnel aéronautique.

En chiffres

Le salaire du mécanicien monteur avoisine les 2 500€ brut mensuels, après quelques années d’expérience.