Présentation

Le technicien d’exploitation en transport (urbain et non-urbain) est chargé d'organiser le travail des conducteurs ainsi que de déterminer les solutions techniques permettant le transport de voyageurs. Le tout, évidemment, dans un souci d'optimisation économique et de qualité de service. 

Ce technicien a également pour mission l'organisation quotidienne des plannings des conducteurs, la prise en charge de l'affectation des véhicules en coordination avec le service de maintenance ou encore la diffusion de toutes les informations concernant l'éxécution des services des conducteurs.

En relation perpétuelle avec les clients, ses missions sont essentiellement administratives. Il peut notamment constituer le dossier de transport routier et transmettre les documents aux clients et aux conducteurs. 

Connaissance des règles en vigueur 

Le métier nécessite une bonne connaissance de la réglementation sociale en vigueur, toujours dans un souci d’optimisation économique. Des acquis dans le domaine du transport de personnes sont indispensables. 

Organisation et réactivité 

Le technicien d’exploitation en transport urbain et non-urbain doit toujours rester rigoureux dans l'exécution de ses différentes tâches et faire preuve d'un grand sens de l'organisation et de beaucoup de réactivité face aux imprévus. Une bonne maîtrise des outils informatiques est aussi indissociable de la profession. 

Formation

La profession de technicien d'exploitation en transport est accessible deux ans après le bac. Avec un BTS Transport, une formation bac+2 de technicien supérieur des transports de personnes (TSTP) ou encore un Titre professionnel technicien supérieur transport de personnes.

Ces formations abordent "différents domaines sous l'angle opérationnel et permet d'accéder efficacement aux métiers de l'exploitation, aussi bien en transport urbain qu'interurbain", précise le site de l'Aftral. 

En chiffres

Le salaire mensuel moyen brut varie entre 1800 euros et  3 400 euros en fin de carrière (responsable d'exploitation non cadre).